La Super Consommation

Un problème de lecture ? Tu es malvoyant. Écoute cet Article en audio

Temps de lecture : 5 min

N’as-tu jamais entendu à la radio, lu dans un journal, dans un livre voire vu à la Télé : qu’il est urgent de ralentir … Que si nous continuons à consommer, nous irons « droit dans le mur ».

Eh bien moi si !

Je ne pouvais, d’ailleurs pas commencer à parler de décroissance, sans parler de surconsommation . ^^

Mettons-nous en condition

Imagine-toi marcher tranquillement dans la rue, tu as envie de te vider la tête ou simplement de faire une promenade (facile de l’imaginer en période de confinement, non ?).

Tu passes devant une Boulangerie, mais tu n’y prêtes pas attention, soudain le Boulanger sort pour te vendre un croissant.

Tu refuses poliment, car tu n’as pas faim. Il insiste pour te le vendre …  C’est le dernier et sans doute auras-tu faim sur le chemin !  Il ajoute qu’il a besoin de le vendre, parce que son enfant est malade et il te fait un rabais de 70 % !

Là, tu te dis que finalement tu vas faire un geste, en plus ce n’est pas cher et qu’en effet, tu auras peut-être une petite faim sur le chemin. Du coup, tu te retrouves avec ce croissant dans ton sac.

Oui je sais … Là tu te dis : « Quoi ? ! C’est juste ça l’histoire, mais où veut-elle en venir ? »

J’y arrive justement …

Si tu n’as eu aucune réflexion personnelle, en te disant : Purée !!! C’est ce que j’ai fait hier (ou il y a quelques mois), avec le dernier produit « machin – truc » que j’ai donné ou jeté. Je pense qu’il y a réellement urgence pour toi !

Dans le cas contraire, heureusement … Tout n’est pas perdu ^^.  

Mais peu importe, dans les deux cas, Madame Décroissance est faite pour toi ! 😀

Constat

Aujourd’hui plus de 90 % des Consommateurs sont devenus des Super-consommateurs. Tu ne t’es jamais demandé pourquoi nous en étions arrivés là en 2020 et pourquoi les objets et déchets s’accumulaient ? Pourquoi nous devenions acheteurs compulsifs, pourquoi il nous fallait absolument le dernier téléphone à la mode ! Le dernier vêtement ! Le dernier sac à main ! Eh, bien-moi si !

La raison

La Société, dès notre naissance, nous considère comme un « Consommateur », c’est-à-dire un Individu qui achète et consomme des biens et des services qui lui sont indispensables, voire vitaux pour ses besoins primaires et fondamentaux (se nourrir, se vêtir, se loger, être en bonne santé…).

Afin de relancer L’Économie d’après-guerre (39-45), la société Capitaliste décide de « transformer » la société économique en société de consommation, basée uniquement sur l’achat de biens et de services plus ou moins fondamentaux.

Dès lors et pendant de nombreuses années, on assiste à la montée en puissance de la publicité, du marketing et à la naissance de la manipulation de masse.

De là, nait la nécessité de créer de nouveaux désirs pour les consommateurs, qu’ils devront satisfaire en passant par l’acte d’achat !

Je consomme, donc je suis !

Bienvenue dans un nouveau mode de consommation de masse !

Où tout est « mercantile » ! Désormais, tu achètes ce dont tu n’as pas besoin, mais tu es convaincu qu’il te le faut !

Tu es convaincu que pour être dans une norme et paradoxalement te différencier des autres, il te faut consommer pour être : intégré socialement et accepté dans la société. Cela te permet d’atteindre une forme de confort matériel.

Chapeau ! Tu es en plein dans le matérialisme, attisé artificiellement par le marketing et la publicité.

Merci la Société de Consommation !

Non seulement tes besoins considérés comme essentiels sont satisfaits, mais en plus, tu peux également accumuler des objets (décorations, collections, cadeaux …) pour ton plaisir.

Peu importe la raison ! Tu es pris dans la spirale infernale de l’objet « consommable » qui s’use, se jette et qu’il faut sans arrêt renouveler.

Conclusion

La Société Économique n’est plus à ton service ! C’est toi qui es au service de celle – ci !

Désormais de « Consommateur », tu es passé au grade de super consommateur : le « Sur-Consommateur » !

C’est tout cela la surconsommation !

Heureusement, tout n’est pas perdu et tu verras tout cela dans les prochains articles. 😉

En attendant,

Soutenez-moi !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux, si vous appréciez mon travail !

« Seuls, nous pouvons faire si peu ; ensemble, nous pouvons faire beaucoup »

Helen Keller

2 commentaires

  • Fabienne martinez

    Super article !! La surconsommation malheureusement avec mes enfants par exemple… Je leur achète trop de jouets qui finissent par traîner… Un constat pas très beau… Mais on va s améliorer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial